Naïka Pichi-Ayers (Ikone Caraïbes) et Johana Morvan (Gossip Curl) sont deux boss ladies guadeloupéennes puissantes que je suis depuis plusieurs années sur les réseaux sociaux et à travers les événements qu’elles organisent et les projets qu’elles conduisent avec une extrême maestria. Cette année, elles ont renouvelé leur synergie et reviennent avec le 14 juillet 2017, à Lakasa, avec Karibbean Beauty Fest 2, un festival dédié aux cheveu naturel, à la mode et à la beauté dans la Caraïbe. Interview croisée exclusive pour Caribbean Boss Lady. 

Caribbean Boss Lady : Vous êtes toutes les deux des femmes guadeloupéennes qui entreprennent. Qu’est-ce qui vous a donné l’envie de vous lancer dans l’entrepreneuriat ?

Naïka Pichi-Ayers :Je dirai tout simplement le goût du risque et de l’effort. Ce désir qui vous prend aux tripes et vous pousse à sortir de votre zone de confort… Entreprendre c’est d’abord un état d’esprit, une façon de concevoir son projet de vie et de l’organiser de manière pragmatique !

Johana Morvan :Je pense que ce fut une évidence, être acteur, se lancer des défis, les atteindre et se donner à nouveau des défis encore plus fous.

Johana, l’on vous a d’abord connue comme chargée de communication. Comment êtes-vous passée de cette carrière à « Gossip Curl », votre bar à boucles spécialisé dans la coiffure et la valorisation du cheveu naturel ?

Johana Morvan :A vrai dire, quand je regarde en arrière, je me dis : « Mais ce n’était pas prévu tout cela » (rires).  Jamais, je n’aurai pensé être un jour à la tête d’un salon de coiffure ! J’ai toujours aimé les cheveux, coiffer et prendre soin des autres, mais cela ne m’était jamais venu à l’esprit d’en faire mon métier ! On dira que c’est une succession de choses qui m’ont permis de démarrer avec une simple envie de blogguer sur le thème du cheveu bouclé. Puis, au fur et à mesure, je me suis rendu compte de la carence en offre de gammes capillaires sur le territoire. De là est née l’envie de commercialiser des produits lors de ventes privées, puis de ventes publiques, pour finir par l’ouverture d’une boutique ! Une fois la boutique ouverte et que les clientes venaient acheter elles voulaient maintenant qu’on puisse utiliser les produits sur elles ! Un service de coiffure ! Why not ? :)D’où l’idée de créer un bar à boucles où j’ai commencé seule, puis continué avec un salarié, puis deux, trois et aujourd’hui quatre salariés.

Vous êtes toutes les deux aussi connues comme des Caribéennes convaincues. Quels sont, selon vous, les atouts de notre région en termes d’opportunités de business ?

Naïka Pichi-Ayers : Notre bassin caribéen regorge de niches d’opportunités inexploitées, et ce dans plusieurs domaines. Le souci c’est que nous sommes limités institutionnellement, et que nous manquons à l’appel sur le plan de l’intégration régionale. Je pense qu’il est stratégique de développer une bonne connaissance de l’environnement socio-économique des états voisins, pour encourager les collaborations dans le domaine de l’éducation, des NTIC, du tourisme et aussi du tourisme médical, etc… Par contre l’étroitesse des marchés et la faible diversification de nos économies respectives freine nos champs d’action. Long débat ! 

Johana Morvan :Comme je dis souvent, si on arrive à créer une synergie entre Caribéens, on deviendra une puissance économique que nous même n’imaginons pas !

Vous organisez en juillet prochain le Karibbean Beauty Fest 2. De quoi s’agit-il exactement, et comment cette idée est-elle née ?

Naïka Pichi-Ayers : Ce festival est une ode à la beauté sous toutes ses formes ! C’est le premier festival de ce type dans la Caraïbe, ayant pour but de valoriser et de promouvoir le cheveu naturel, la beauté, la mode et le bien-être. Il regroupera une série de conférences et d’ateliers autour d’experts et de blogueuses locales et internationales prestigieuses. Les thématiques choisies sont variées et touchent : le retour au naturel, le coiffage du cheveu naturel, le développement personnel et l’estime de soi, l’attitude pour réussir, le branding personnel pour développer son image, le pouvoir du maquillage, l’utilisation des « rimèd razié » chez nous, l’alimentation saine et équilibrée, etc. Tout a été pensé minutieusement pour vous permettre un retour aux sources en douceur. Il y aura plus d’une vingtaine d’exposants, choisis pour leurs produits originaux et de qualité, des concours de beauté ouvert au public, un flash mob, un show mode et coiffure et un music splash pour clôturer le Festival ! Des surprises vont affluer tout le long de la journée pour votre plus grand plaisir ! 

Deux femmes puissantes comme vous qui s’allient, forcément, c’est remarquable. Comment vous êtes-vous rencontrées, et qu’est-ce qui, selon vous, fait la force de votre équipe ?

Naïka Pichi-Ayers : Johana a fait appel à moi il a quatre ans pour revoir sa stratégie de développement et de communication lorsqu’elle vendait encore ses produits capillaires, lors de ventes éphémères et organisait des Beauty Brunch. Le contact entre nous est passé tout de suite. J’ai aimé sa vision un peu décalée et ambitieuse, et puis il faut le dire : son dynamisme est explosif ! Depuis on a bossé sur quelques projets ensemble dont, la Soca Master Class avec la Trinidadienne La Shaun Prescott, un évènement annuel qui allie le sport, le fun et la soca en Guadeloupe et en Martinique. La 4è  édition est en préparation pour le mois d’Octobre 2017, so watch out !


Johana Morvan : 
Naïka est clairement au cœur de l’organisation de nos projets et la force tranquille de notre duo. Elle aime donner vie aux idées, c’est d’ailleurs le slogan de son entreprise : « We bring your ideas to life ». De mon côté, je suis la fille qui lance les idées folles, car mon cerveau est sans cesse en ébullition. Nous ne reculons devant rien 🙂 On réfléchit posément à nos stratégies, puis on fonce ! Soit on réussit, soit on apprend ! En tout cas, il y a toujours quelque chose à tirer de nos aventures et puis l’entreprenariat c’est aussi ça : tomber sept fois et se relever huit fois ! On vous donne RDV le 14 Juillet à Lakasa pour un Festival haut en couleurs !

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here