Chaque nouvelle vidéo du jeune humoriste guyanais Cleeveland Roumillac enflamme la blogosphère antillo-guyanaise. Avec un humour cash et décapant qui rappelle celui de Viviane Émigré, Cleeveland est devenu en l’espace de quelques années la coqueluche de la gente féminine antillo-guyanaise. Mais pourquoi les femmes adorent-elles tant Cleeveland, au point parfois que cela agace les hommes ?

Son alter ego Tania fait et dit ce que nous aimerions secrètement faire et dire

La société fait déjà peser des attentes folles sur les femmes et, cette ère des réseaux sociaux durant laquelle les influenceuses et autres blogueuses toujours pimpantes sont reines, n’arrange pas les choses : être belles, toujours performantes tout en restant souriantes, déplacer des montagnes, manger « healthy », bref être toujours parfaites. Paradoxalement, nous vivons une époque de nombreux progrès en termes de libertés et, pourtant, nous n’avons jamais été aussi volontairement soumises à des exigences de validation, et particulièrement lorsqu’il s’agit de relations amoureuses : être la partenaire idéale, une équipière de vie mais ne pas faire preuve de trop de fermeté de caractère sous peine d’être étiquetée comme « chieuse » ; correspondre à nombre de critères et canons véhiculés par les media mainstream quitte à y laisser sa santé et son porte-monnaie ; toujours faire preuve de compréhension même face à l’impardonnable, bref, essayer de faire entrer un cercle dans un carré, ce qui relève presque de la mathématique quantique !

L’alter ego féminin de Cleeveland, Tania, elle, dit et fait tout ce que chaque femme normalement constituée aimerait dire et faire face à certaines situations, sans la crainte d’être jugée : péter un câble sec sur son gars, organiser une stratégie d’espionnage haut niveau des concurrentes, prendre un amant, ne pas se laisser faire quand un gars nous trompe et sortir les crocs, faire la shatta en soirée juste pour le fun, etc.

« Cleeveland met en scène des situations que l’on vit tous les jours en tant que femmes, et que l’on n’ose même pas dire à nos amies. Comme quand Tania dit qu’elle n’est pas épilée et que son plan cul l’appelle, et qu’elle dit qu’elle est occupée et qu’elle ne peut pas venir. C’est une situation que nous connaissons toutes ; c’est des vraies situations ! La façon dont il met en scène, c’est hyper drôle, et il a beaucoup d’autodérision, il s’affirme, et ça, j’adore ! »,

déclare Amanda, 25 ans, en couple et maman d’un enfant de trois ans. 

Ses conseils relationnels et sur l’estime de soi font du bien

View this post on Instagram

Alors vous connaissez ce genre de gars ?

A post shared by ⛱ CLEEVELAND⛱ (@cleeveland.e) on

En dehors d’être un humoriste qui nous fait faire des abdos en béton sans même avoir à se ruiner en abonnement à la salle de gym, Cleeveland, c’est un peu le pote dont rêvent toutes les femmes, et qui nous dit les choses cash, celles qui font souvent mal mais qu’on aurait eu besoin d’entendre plus tôt pour nous aider à mieux assumer, à plus nous affirmer, et à rassembler toutes les merdes qui nous sont jetées au visage pour en faire des chefs-d’œuvre.

« Il parle à la Laurence de la vingtaine », nous explique Laurence, jeune trentenaire qui ne rate aucune vidéo de l’humoriste. « Quand je l’écoute, je me revois dans certaines situations et me dis que si j’avais eu ses conseils à ce moment, j’aurai perdu bien moins de temps. Cette perte de temps a aussi été une perte d’estime, de confiance. Avec humour il nous touche et donne des clés aux femmes pour arrêter de se faire avoir »,continue-t-elle. 

Il parle de sexe avec un humour décalé désopilant

Non, toutes les femmes ne sont pas des saintes nonnes qui ne font que discuter de sujets très sérieux et très prudes quand elles se retrouvent. Depuis le fameux sketch-culte « Rendez-vous » de Viviane Émigré, jamais aucun humoriste n’avait parlé de sexe d’une façon aussi drôle et décapante. Oui, nous adorons entendre Cleeveland parler de « koko » pas hydraté qui est moche ; oui on est pliées quand il parle d’une photo de koko long comme « une limousine » qu’il a reçue et de préciser dans le même élan qu’il n’est pas une « autoroute » ; oui, on avoue que nous nous sommes reconnues quand il fait Tania parler de son expérience de sodomie contrariée par un pet pestilentiel. 

On adore envoyer ses vidéos aux mecs qu’ils en prennent de la graine 

Avouez-le, mesdames : dès qu’une nouvelle vidéo de Cleeveland est en ligne, vous l’envoyez, au choix, à : 

  • Votre mec, 
  • Votre prospect, 
  • Celui qui vous a friend-zonée mais que vous aimeriez avoir dans votre lit, pour faire preuve de pédagogie avec ces messieurs qui ne nous comprennent pas toujours.
  • À votre ami gay, le seul à vous comprendre réellement. 

« Il dit vrai et je ne suis pas certaine que cela plaise aux hommes. La vérité ka fè mal », s’amuse Laurence. 

…Et puis, on ne résiste pas au mouvement inimitable de la lace de Tania !

Source: https://www.instagram.com/p/BsNlF8TCatx/?utm_source=ig_web_copy_link

Crédit photo à la Une: Facebook de Cleveland Roumillac

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here